• Facebook icon_Blanc
  • Instagram icon_Blanc
Né à Cotonou en 1968 (Bénin), Charly D’almeida a commencé en autodidacte puis a été formé dans l’atelier d’art appliqué d’un grand peintre béninois pendant 4 ans. 
Il y a quelques années ses réalisations s’imprégnaient de croyances ancestrales et de traditions culturelles. Ainsi, il a beaucoup travaillé sur le dieu de fer, la divinité Ogun (vaudou) qu’il représentait par le signe ou par la matière dans la composition de ses œuvres. Au Bénin, plus qu’une religion le vaudou est une culture, une tradition, raison pour laquelle elle est souvent présente dans les œuvres d’artistes. 
Les références à l’Afrique et à sa culture sont aussi représentées à travers les matériaux utilisés: ce sont des matériaux qui lui rappellent son enfance, des matières naturelles telles que le sable, les feuilles, le bois etc. Les couleurs sont chaudes : ocres, jaunes, brunes…. 
Les sculptures de Charly d’Almeida associent essentiellement deux matériaux : le métal et le vieux bois. L’artiste est particulièrement consciencieux quant aux choix des matériaux. Techniques : peinture, sculpture
 
Il expose sur son continent, en Europe (France, Allemagne, Italie, Londres), aux Etats-Unis et en Australie.