Portrait d'artistes... Zoom sur Laeila Adjovi, photographe engagée

Quatrième portrait de ma série de consacrée à des photographes engagées. Aujourd'hui, je vous présente Laeila Adjovi.


Zoom sur... Laeila Adjovi



Laeila Adjovi, Série De si longues nuits


Franco-béninoise, Laeïla Adjovi a grandi dans plusieurs pays africains. A 20 ans, lors d’un stage à New-Delhi dans une ONG indienne, elle fait ses premiers pas en photographie. Elle s’initie ensuite aux techniques de la photographie argentique et du laboratoire.


En 2006, diplômes de sciences politiques et de journalisme en poche, elle travaille dans la presse à Paris, puis dans le Pacifique, en Nouvelle-Calédonie. Là-bas, elle exerce pour la presse puis en télévision, et se lance dans un projet photographique sur les zones d’habitat précaire, aussi appelées “squats”.


Adepte d’une photographie documentaire ou de reportage qui créerait du lien entre les couches sociales, entre les cultures et entre les mondes, elle développe aussi une approche artistique qui mêle peinture, dessin et manipulations en chambre noire. Toujours entre deux supports, c’est pour aller faire de la radio au Sénégal qu’elle revient s’installer sur le continent.


Reporter, photojournaliste, plasticienne, elle vit et travaille à Dakar depuis 2010.


C’est son travail documentaire « De si longues nuits » qui m’a ému et touché. Elle explore, tout en subtilité, l’absence, le manque et l’attente des femmes immigrées restées dans leur pays.






Découvrez toutes les oeuvres de Laeïla Adjovi sur son site Internet.


Artistiquement vôtre,

Daffa


Suivez Kelen sur Facebook et Instagram pour des nouveautés quotidiennes sur l'art africain.

  • Facebook icon_Blanc
  • Instagram icon_Blanc