Portrait d'artistes... Zoom sur Omar Victor Diop


Echange , histoire, héritage et modernité sont au coeur de sa démarche artistique.


Zoom sur... Omar Victor Diop


Belle ordure, le Futur du beau

Omar Victor Diop est un artiste sénégalais qui a recours à la photographie, au stylisme et à la scénographie pour retranscrire l'Histoire, la modernité des sociétés africaines et leurs styles de vie.


C’est en 2011 qu’il a été révélé au grand public lors des "Rencontres de Bamako" avec sa première série intitulée "Futur du beau". Omar Victor Diop détourne les biens de consommation et les déchets afin d'en vêtir ses modèles tout en questionnant les standards de beauté et d'élégance.




Série "Futur du beau"



Tout va très vite ensuite. Ce portraitiste connaît un grand succès à l’échelle internationale en enchaînant la Biennale de Dakar, les Rencontres d’Arles et la galerie André Magnin qui le représente. Depuis, il est devenu la coqueluche des collectionneurs internationaux.


Son travail



Le Studio des Vanités


C’est à travers sa série "le Studio des Vanités” que j’ai découvert cet artiste. Il rend hommage aux grands portraitistes africains.


Originaire de Dakar, l’urbain est son domaine de prédilection.


"Le Studio des Vanités" vise à montrer l’Afrique qu’il connaît, à savoir une société cosmopolite, en effervescence avec des personnes dynamiques et tournées vers le monde.

Omar Victor Diop porte une attention particulière à la scénographie et n’hésite pas se mettre en scène sur certaines séries.


Les textiles et notamment les motifs et les couleurs sont importants dans ses travaux. Le choix est loin d’être anodin. En effet, il pense qu’à travers les textiles, le choix des formes géométriques mais aussi l’origine du textile, il y a un moyen de raconter un contexte et de suggérer des choses par rapport à l’individu qu’il photographie.


Adama Ndiaye, Designer and Fashionentrepreneur, Studio des Vanités



Diaspora


En 2014, il présente "Diaspora", une nouvelle série de douze clichés dans le cadre du plus prestigieux salon de photographies au monde, Paris Photo, au Grand Palais.


Il se met en scène en incarnant des personnages célèbres ou oubliés de la diaspora africaine du XVème au XIXème siècle, période où les seules formes d’interaction entre l’Europe et l’Afrique semblaient se résumer à l’esclavage et la colonisation.


L’idée de cette série est de montrer que l’art peut souligner les liens entre les peuples. Liens qui devraient servir à se rapprocher les uns des autres.


Série "Diaspora"



Liberty


Après les personnages de "Diaspora", il a décidé de se focaliser sur les évènements marquants de l’Histoire en revisitant, notamment, la Protestation Noire.


Son intention dans cette série intitulé "Liberty", est de montrer la beauté qu’il y a dans l’union pour une cause.

Le ton de "Liberty" n’est pas celui de la lamentation, mais plutôt celui du recueillement, de la solennité et de la célébration d’une quête d’une liberté.



Série "Liberty"



Saison Africa 2020


Il a également travaillé sur la campagne “Saison Africa 2020” avec l’envie de contribuer avec authenticité à représenter “des Afriques” avec une pointe de toupet et un peu d’humour.





Et rendez-vous sur le compte Instagram de Kelen.



Artistiquement vôtre,

Daffa


Suivez Kelen sur Facebook et Instagram pour des nouveautés quotidiennes sur l'art africain.

  • Facebook icon_Blanc
  • Instagram icon_Blanc