Tidiane Ndongo : 5 questions pour 1 toile.


Sabre no made - Tidiane Ndongo

1 - Pourquoi avez-vous choisi cette toile ?

Cette toile représente presque mon tout : mon travail et ma pensée.

Elle illustre le débat contenu et continu, le silence de la passion, la force de la parole contre la force de la voix, l'argument, la littérature et la religion, le savoir et l'humour.



2 - Qu'est ce qui vous a inspiré pour la réalisation de cette toile ?


L'idée de ce tableau m'est venue par les événements que mon pays (et l'Afrique d'une manière générale) traverse depuis que je suis "conscient".


Les différentes crises politiques accentuées ces derniers temps par le terrorisme nourrissent en partie mon travail.



3- Décrivez-nous votre oeuvre...


Des têtes plus ou moins reconnaissables sont représentées, donc des idées plus ou moins précises et des propos plus ou moins vrais.

On reconnait également une ardoise encore appelée tablette coranique, symbole d'études et d'apprentissage de l'écriture. Une écriture qui n'est rien d'autre qu'une rature éternelle, car évolution oblige on s'adapte au fur et à mesure.


On voit un sabre replié qui forme un tourbillon. Ce qui est une invitation à la maturité. Et pour finir, on trouve un poisson qui sort sa tête de l'eau avec un grand œil. Ce qui est une invitation à sortir de la routine, d'être curieux et surtout de bien s'observer soi-même.


L'écriture en arabe sur la toile signifie : "vous êtes tous d'Adam", donc tous égaux. C'est un clin d'œil à la littérature sacrée.

Des étoiles sont aussi apparentes.



4 - Quelle technique avez-vous utilisé ?


Cette série est réalisée à partir de bogolan, constitué de décoction de feuilles et d'argile sur du coton.